Bannière Zoom sur...

Zoom sur… Florian Payen

Le zoom sur revient cette fois ci pour vous présenter Florian Payen, ancien membre du pôle communication.

Florian Payen

UPSILON : Quel est votre parcours scolaire ?

Florian Payen : J’ai un parcours un peu atypique du fait de mes expériences/rencontres personnelles et professionnelles. Suite à un Bac scientifique option SVT j’ai décidé d’aller à l’université sur le parcours « Sciences Naturelles : Biologie Générale » de l’époque au départ juste pour 2 ans car je voulais passer les concours d’écoles ingénieurs mais j’avais pas du tout envie de faire une prépa. Suite à ça en L2 je me suis spécialisé en Biochimie, et comme le cursus me plaisait bien j’ai continué à l’université pour une L3 Biochimie option Bio-ingénierie nutrition et qualité et donc passé une License générale de Bio. C’est pendant cette année là que j’ai rejoins UPSILON, et les rencontres, les événements, les projets, bref la structure et le monde des Juniors Entreprises m’ont donné envie de faire autre chose que de la Biochimie. J’ai donc décidé de suivre un M1 en double cursus, j’étais en M1 BBT (Biochimie et Bio-Technologie) avec des options de marketing, business concept et droit. Je suis parti en Erasmus à Oslo au deuxième semestre pour suivre ce double cursus ce qui m’a conforté dans mon choix. Je suis actuellement sur en double master, je fais un M2 BSPM (Biochimie Structurale Protéomique et Métabolomique) et je prépare un M2 de Marketing de l’Innovation.

U : Quel poste avez-vous occupé dans la J.E. ?

F.P. : J’étais chargé de communication (au sein du pôle com’ comme on l’appelle).

U : Quel est votre situation professionnelle/étudiante aujourd’hui ? 

F.P. : Comme je l’ai écris plus haut, je suis actuellement sur un double master, je fais un M2 BSPM (Biochimie Structurale Protéomique et Métabolomique) et je prépare un M2 de Marketing de l’Innovation. Sur le plan professionnel j’ai eu la chance de faire un stage en marketing pour une start up à Oslo mais aussi basée à Londres, qui s’appelle « Kahoot! » et pour qui je continue de bosser aujourd’hui à distance sur certains projets de mise en place marketing/business plan. Je vais d’ailleurs les voir à Londres après mes partiels pendant 5 jours pour bosser sur un projet avec eux, c’est sympas, dynamisant et c’est prometteur pour l’avenir.

U : Que vous a apporté la J.E. ?

F.P. : L’envie de voir autre chose dans mes études était présente avant de rejoindre UPSILON mais c’est ce qui m’a donné l’impulsion nécessaire pour vraiment partir sur un double cursus et me rendre compte que j’avais envie d’utiliser mes connaissances et compétences techniques dans un domaine de commerce ou de marketing. Des rencontres, aussi bien au sein de UPSILON, mais aussi au sein d’autres J.E. lors de rassemblement, ainsi que des professionnels avec qui j’ai gardé contact. Une certaine maturité dans le travail en équipe. L’expérience unique d’avoir les mots de la fin sur une vidéo de feedback d’un évènement (en l’occurrence le CNH 2013).

U : Quel est votre meilleur souvenir d’UPSILON ?

F.P. : J’en ai deux, un plus sur le plan professionnel et l’autre plus étudiant. Le premier c’est le CNH 2013, c’était juste génial, dans le sens où tu arrives dans un hôtel où tout est beau, tout le monde est habillé pour un cocktail, tu as ton verre à la main tu regardes autour de toi et tu vois cet endroit propices aux rencontres avec professionnels et autres étudiants qui vivent la même chose que nous, et on se croirait à un meeting de businessman, sans parler de la qualité de certaines formations qui m’ont servi d’ailleurs lors de ce stage à Oslo, bref c’était vraiment un weekend que je garde en mémoire. Le deuxième c’était pour le week-end d’intégration pour la saison 2013-2014, on a fait un week-end chez les grands parents d’un ancien membre, Damien, une grande maison à la campagne avec une trentaine de membres, étudiants de 19 à 25 ans, c’était vraiment cool de voir tout le monde dans un autre environnement que celui de la fac pour les cours ou de la J.E. pour bosser.

U : Recommanderiez vous l’aventure Junior-entrepreneur aux autres étudiants ? Pourquoi ?

F.P. : Sans hésitations : OUI ! Tout simplement pour l’expérience (personnelle comme professionnelle) et la maturité que cela apporte. Mais aussi les rencontres, les nouvelles visions sur la façon de travailler et dans le relationnel, et les événements auxquels on a accès qu’on ne ferai pas en tant qu’étudiant.

U : Autre remarques ou informations que vous souhaiteriez évoquer ?

F.P. : Un simple bonne continuation pour UPSILON, rien d’autre à ajouter car je sais que c’est une J.E. qui a un très fort potentiel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *